image_pdfimage_print
2016-02-13 15.25.00

Paysage près d’Aso

2016-02-13 14.42.29

Le volcan Aso

Nous recevons depuis quelques heures des messages inquiets venant de différents endroits. Les deux importants tremblements de terre qui ont secoué Kyushu depuis jeudi ont en effet de quoi inquiéter.

Certes, entre Kumamoto (la préfecture, c’est à dire le département) où les épicentres étaient situés, et Kyoto, il y a tout de même une certaine distance, mais on peut pardonner à celles et ceux qui ne sont pas allés au Japon de ne pas deviner ce que cette distance représente.

La grande secousse de samedi (hier) a été ressentie ici (2 à Fushimi-ku, donc ici). Mais ce n’était (ici) rien de grave.

Par contre pour les habitants de Kyushu, c’est quand même une autre histoire. En plus des morts, des dommages (les images sont impressionnantes !), la gestion de grandes difficultés (il tombe des cordes en ce moment) s’ajoute l’angoisse, le stress en continu. Ce sont plus de 200 secousses qui se sont succédé depuis jeudi.

Il faut consulter le site de l’agence météorologique du Japon pour se faire une idée de ce que cela représente :

Depuis que j’ai commencé à écrire ce post, la terre y a secoué une fois à plus de 4 sur l’échelle de Richter. Mon expérience « majeure » est à 2 et j’ai senti les murs alors bouger…

Cela fait donc 3 jours que les habitants sont réveillés parfois au bout de 10 minutes, parfois au bout d’une heure, avec une nouvelle secousse. Sans savoir quand ça s’arrêtera.

2016-02-14 09.40.44

Le pont de Kokonoe Yume

Nous étions dans la préfecture d’Oita il y a deux mois(la seconde à souffrir en ce moment) et avons dormi dans des endroits somptueux, profité de leurs onsen, franchi leurs ponts.

On ne peut donc que penser à eux.

Une pensée particulière pour celles et ceux qui nous ont reçu si gentiment, il y a quelques semaines.

Vivre en zone sismique, c’est quelque chose de spécial. C’est une fatalité à laquelle il convient de se préparer.